Autres

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 2019: TOUT UN SUCCÈS!

 

Tracey Wilson 05-06-2019 

05JUIN2019 Tracey Wilson 

 

Une autre assemblée annuelle générale s’est inscrite dans les livres de la Coalition. Une année au cours de laquelle nous avons connu une croissance incroyable, avons été témoins de premières pour la communauté des propriétaires d’armes à feu et subi des attaques sans précédent. 2018 a en effet été une année remplie d’action.

Le projet de loi C-71 a monopolisé l’attention des propriétaires d’armes à feu de tous les horizons et a suscité une opposition sans précédent. À la veille du dépôt du projet de loi à Ottawa, la CCDAF a mené la charge contre cette loi inutile. La vice-présidente des relations publiques et la seule lobbyiste canadienne enregistrée au Canada, Tracey Wilson, en a fait mention lors de son discour à l’Assemblée :

« Rod et moi étions dans le feu de l’action, les premiers sur la colline, à la tête du combat, la veille du dépôt du projet de loi C-71. Nous avions un horaire de fou cette semaine-là, allant de tables rondes avec l’opposition à un blitz médiatique complet, en passant par une séance d’information avec le cabinet du ministre et une conférence de presse parlementaire dans le bloc central. Tout le long de la rivière Rideau, des cris d’opposition extrêmement fort se sont fait entendre contre cette mesure législative inefficace. Je refuse catégoriquement de travailler dans l’ombre et de laisser ce gouvernement faire cavalier seul. »

L’année a aussi vu de nombreuses autres activités être soulignées dans les discours de mise à jour prononcés par divers membres de l’équipe de directeurs. Le PDG et directeur général Rod Giltaca a présenté son très attendu « The Rod Report « , dans lequel il souligne certains des grands projets de l’année comme notre émission de télévision nationale (The CCFR’s Canada Down Range) le partenariat avec High Capacity Magazine et certains projets de recherche vraiment essentiels que la Coalition a réalisés. Chris Russell, vice-président du programme des agents de terrain, a remercié de tout cœur tous nos bénévoles et a fait le point sur la taille incroyable de notre équipe, qui s’est encore agrandie.

Le président Jamie Elliott a également lu une mise à jour de notre projet très spécial, le cours RSO de la CCDAF. Cette formation éducative très populaire est en cours de déploiement et Trevor Furlotte, chef de projet, a hâte d’offrir ce programme aux champs de tir et aux clubs à travers le pays.

Jamie a fait aussi une mise à jour, somme toute positive, sur le fonctionnement global de l’organisation. Pour sa part,  « Staffer Steve  » (Steve Marshall, coordonnateur des opérations) a annoncé que le nombre de membres a augmenté de 63 % cette année, plaçant la CCDAF en tête de groupe. Tracy Wilson a présenté une mise à jour détaillée sur les activités de lobbying en rappelant que la Coalition est la seule organisation canadienne de défense des droits aux armes à feu qui compte une lobbyiste dument enregistrée. Il y a des avantages à être exactement là où nous devons être lorsque les défis se présentent. L’avocat général, Michael Loberg, a pour sa part fait une mise à jour juridique. Cette année, c’était la première fois que nous avions quelque chose à signaler (action en justice de la NFA) et Shane Bonner de la firme MNP a donné son sceau d’approbation, indiquant que tout était en règle suite à un audit légal de nos états financiers.

Pour la première fois, nous avons essayé quelque chose de différent: Rod & Tracey ont organisé un atelier de style « question & réponses » pendant laquelle les membres étaient encouragés à poser leurs questions et faire part de leurs idées et commentaires. Ce fut un succès retentissant et la salle était pleine à craquer !

Le tout a été suivi d’un incroyable banquet avec des discours de la députée conservatrice Michelle Rempel, détentrice d’un PPAR, ardente défenseure des propriétaires d’armes à feu et membre de longue date de la Coalition, et de Ryan Slingerland, la superstar des jeunes qui a créé la deuxième pétition électronique parlementaire avec le plus grand nombre de signatures de l’histoire au Canada (contre le C-71). Ryan est membre à vie de la CCDAF.

Dimanche matin, les dirigeants se sont enfermés derrière des portes closes pour leur séance annuelle de planification stratégique, une séance de remue-méninges et de planification d’actions. Compte tenu des prochaines élections et d’une atmosphère très hostile des libéraux, des menaces d’interdiction des armes à feu et tout le reste, cette réunion était d’une importance capitale.

Les résultats des nominations des administrateurs et de l’élection de l’Ontario ont également été annoncés : 

La Colombie-Britannique accueille le nouveau directeur Scott Bell au sein de l’équipe. Scott se joindra à Tyler Johnstone pour diriger la province pour une autre année.

L’Alberta s’accroche à Tyler Lawrason (également vice-président des relations gouvernementales) pour une autre année et est rejoint par Richard Bone, champion de longue date de la Coalition.

Aucun candidat n’a été nommé pour la Saskatchewan cette fois-ci.

Le Manitoba s’est montré heureux qu’il reste une autre année au mandat de Terry Chartier.

L’Ontario était la seule province à avoir une course, et c’était une course serrée ! Jamie Elliott reste en poste encore un an et est accompagné de Dave Partanen, qui s’est faufilé devant la coordonnatrice provinciale de l’Ontario, Kelly Kincaid.

Le Québec accueille le retour de Sandro Abballe qui se joint à Etienne Tremblay, qui a encore une année devant lui.

La côte Est en est à un deuxième directeur pour la première fois alors que Randy MacDonald de la Nouvelle-Écosse se joint à Trevor Furlotte du Nouveau-Brunswick. Trevor s’occupe de l’ensemble des Maritimes depuis des années et souhaite la bienvenue à son partenaire.

Modifications statutaires : 

Deux petits changements ont été apportés par les membres cette année ; un amendement pour permettre au conseil d’administration de choisir le lieu de l’AGA à partir de n’importe où au Canada et de ne pas être limité à un horaire. Avec les élections fédérales imminentes, nous aurions aimé que l’AGA se tienne à Ottawa, où les lois sont adoptées, mais nous nous sommes limités à l’Ouest. À l’avenir, l’AGA peut se tenir n’importe où, par vote, là où l’équipe de direction le décide.

L’autre petit changement a été la création d’un nouveau niveau de membre, à utiliser à la discrétion du Conseil. Ce niveau d’adhésion nous aiderait à mieux nous associer à d’autres organisations et fédérations de protection de la faune et à éliminer la compétitivité des membres qui partagent nos ressources. La CCDAF a toujours travaillé d’arrache-pied pour unir la communauté et cette nouvelle mesure permettra d’y parvenir.

Dans l’ensemble, l’AGA a été le reflet parfait de la CCDAF elle-même, un environnement d’équipe bien présenté et axé sur la communauté, où chacun travaille fort pour améliorer les choses.

Merci à tous ceux qui se sont joints à nous à Calgary et suivez-nous pour connaitre le lieu de la prochaine assemblée annuelle! 

 

Post précédent

MÉDECINS POUR LA PROTECTION CONTRE LES ARMES : UNE RÉPONSE NON-OFFICIELLE À L’INVITATION DE LA COALITION

Prochain post

UNE LETTRE OUVERTE À LA NFA - 5 JUIN 2019