Autres

BELLE VICTOIRE AU CONSEIL MUNICIPAL DE KINGSTON!

Tracey Wilson 10-05-2019  

10MAI2019 Tracey Wilson  

 

 

La ville de Kingston a récemment voté sur une motion visant à demander au gouvernement fédéral de « renforcer »  le projet de loi C-71 en y incluant une interdiction complète des armes de poing, des « armes d’assaut » et de toutes les armes semi-automatiques; une motion hautement symbolique s’il en estet qui a heureusement suscité une vive opposition. 

Le conseiller Jeff McLaren a subi des pressions de la part d’un électeur de sa circonscription de Kingston pour qu’il utilise ses pouvoirs au niveau municipal afin d’influencer le gouvernement fédéral, ce qui est habituellement hors des compétences d’un conseiller municipal. Il a présenté la motion suivante : 

« …qu’il soit donc résolu que le conseil municipal de Kingston demande au gouvernement fédéral de renforcer le projet de loi C-71, y compris l’interdiction de la possession personnelle d’armes d’assaut, d’armes semi-automatiques et d’armes de poing, à l’exception des services de police ou autres entités chargées de l’application de la loi ». 

Ce qui est intéressant de cette demande par rapport à d’autres de la part de conseillers moralisateurs et donneurs de leçons que nous avons déjà vus, c’est l’inclusion ici de toutes les semi-automatiques, le type d’arme favorite des chasseurs. Cela montre que McLaren est complètement déconnecté du vécu des citoyens de sa ville. Alors que le débat sur le contrôle des armes à feu provoque souvent une vive division entre zones d’habitations rurales et urbaines, l’inclusion des armes à feu de chasse traditionnelles en tant que fusils semi-automatiques bannis créerait un dangereux précédent concernant cette catégorie d’armes, normalement épargnées par de telles attaques. 

Notre « Tracey Wilson nationale » s’est déplacée depuis Ottawa et s’est adressée au maire et au conseil municipal. Nous avons produit une vidéo sur iPhone que vous pouvez visionner ici : https://www.facebook.com/watch/?v=841632852881430  

Des dizaines de membres de la Coalition s’étaient aussi déplacés pour appuyer Tracey, notamment : Kelly Wheaton, vice-présidente des Programmes destinés aux femmes, Kelly Kincaid, coordonnatrice provinciale de l’Ontario, ainsi que beaucoup d’autres membres, des propriétaires d’armes à feu et des chasseurs; tous indignés que la conseillère McLaren choisisse de cibler les tireurs sportifs et les chasseurs de canards en règle auprès de la GRC plutôt que de s’attaquer directement à la criminalité. Aussi membres en règle de la Coalition, Ryan et Marcie Harriman, propriétaires de la compagnie « SFRC The Ammo Source » étaient présents et épaulés par leur personnel. Cette entreprise locale emploie 14 personnes et dessert toute la région du grand Kingston. Une interdiction des armes à feu sonnerait le glas de cette entreprise, envoyant du coup tous ses employés au chômage. 

Heureusement, la motion a été rejetée de justesse par un vote de 7 à 6, le maire de Kingston, Bryan Patterson ayant voté contre en soulignant que les administrations municipales devraient se concentrer sur les questions qui relèvent de leur compétence. 

Bien que ce soit une petite victoire pour le gros bon sens, le vote serré montre à quel point nos dirigeants ont besoin de plus d’informations et d’éducation. 

Post précédent

CHAREST LEADER CONSERVATEUR? DITES ADIEU À VOS ARMES!

Prochain post

INFOS AGA 2019!