Autres

LA SASKATCHEWAN SE JOINT À L’ALBERTA ET L’ONTARIO POUR S’OPPOSER À UNE INTERDICTION DES ARMES

 

14 JAN 2020 TRACEY WILSON 

 

L’opposition sur le plan des libéraux fédéraux d’imposer une interdiction des armes de poing s’accroît de plus en plus alors que les provinces se joignent aux voix des forces de l’ordre qui ont déclaré qu’une interdiction des armes à feu légales n’est pas la solution pour lutter contre la hausse des crimes violents au pays.

À son tour, le gouvernement de la Saskatchewan demande au fédéral de reconsidérer les nombreuses mesures prévues dans son programme sur les armes à feu qui ne visent que les propriétaires respectueux des lois canadiennes : l’interdiction des fusils de chasse et de sport semi-automatiques et l’idée de donner aux municipalités la possibilité d’interdire les armes de poing sur leur territoire.

Cette demande fait suite aux commentaires du premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, qui a déclaré qu’interdire la possession d’armes à feu aux propriétaires en règle ne contribuera en rien à réduire la violence armée dans les grandes villes de sa province; ni ailleurs d’ailleurs…

L’Alberta a poussé son opposition un peu plus loin en déposant une motion visant à protéger les propriétaires d’armes respectueux des lois et à mettre l’accent directement sur les causes de la criminalité. La motion a été adoptée à l’unanimité par tous les partis à l’Assemblée législative.

L’Association canadienne des chefs de police a également déclaré officiellement qu’elle s’opposait à l’interdiction des armes à feu en tant que mesure de lutte contre la criminalité. 

Les Canadiens sont en droit de se demander quel genre de gouvernement ignorerait les voix de la confédération, des experts des forces de l’ordre, des données et des preuves accablantes et maintiendrait sa promesse de punir les propriétaires respectueux des lois pour des crimes qu’ils n’ont pas commis; tout en ignorant, du même souffle, la violence croissante et sa vraie cause dans les rues de nos villes.

Le CCDAF est fier d’appuyer les voix courageuses des forces de l’ordre et des dirigeants provinciaux qui s’opposent à ce théâtre politique que nous subissons tous.

Les Canadiens et les Canadiennes méritent un gouvernement qui prend au sérieux les crimes et la violence. Ce n’est certainement pas en gaspillant des milliards de dollars de nos impôts pour restreindre davantage les citoyens les plus contrôlés du Canada que nous mettrons fin à la violence. Et ça, tous les experts crédibles le savent.

Contactez votre député dès aujourd’hui et exigez mieux!

Cliquez ici pour savoir pourquoi vous devriez appuyer la Coalition.

 

Post précédent

LA PREUVE EST CLAIRE, DONNÉES LIBÉRALES = PAS D'INTERDICTION DES ARMES DE POING

Prochain post

C'est le post le plus récent