Autres

L’ANALYSE LIBÉRALE DES RÈGLEMENTS SUR LES ARMES À FEU OMET DE MENTIONNER QUE LES FEMMES AUSSI EN POSSÈDENT

09 AVRIL 2019 TRACEY WILSON 

 

~Ottawa, 9 avril 2019

En réponse à une demande de renseignements au ministère par le député de Medicine Hat-Cardston-Warner, Glen Motz a reçu « l’analyse comparative entre les sexes » du projet de loi C-71 et de l’examen par les libéraux d’une interdiction des armes de poing. Bien que le rapport comprenne des statistiques sur la violence familiale, le suicide et autres, aucune considération n’a été accordée aux femmes qui possèdent également des armes à feu.

Displaying Photo note

Selon ce rapport, plus d’un quart de million de femmes au Canada possèdent des armes à feu ; 253 841 pour être exact. Ce nombre est en hausse, car les femmes sont le secteur des sports de tir qui connaît la plus forte croissance. Plus de 30 000 Canadiennes possèdent des armes à feu à autorisation restreinte, des armes de poing et des AR-15 pour la majorité.

Le suicide par arme à feu demeure le troisième mode de suicide utilisé, à environ 14 p. 100, mais les hommes représentent 96 p. 100 de tous les suicides par arme à feu.

Displaying Photo note

Le gouvernement libéral a rencontré plusieurs intervenants dans le cadre de huit tables rondes tenues dans tout le pays. Diverses associations y étaient invités incluant des groupes de femmes, des responsables de la santé publique, des groupes de victimes, des tireurs sportifs et d’autres  » experts « ; mais il a omis de dresser une liste des intervenants liés aux femmes dans les sports de tir.

Displaying Photo note

Comment se fait-il que lorsque les libéraux pensent aux femmes et aux armes à feu, ils ne s’attardent qu’aux victimes de violence et n’offrent aucune considération aux femmes dans notre sport, à tous les niveaux et à la façon dont cette mesure législative les touchera ? La possession d’une arme à feu ne devrait pas automatiquement être synonyme d’une certaine forme de violence. L’histoire du Canada nous démontre un attachement, un lien profond avec les armes à feu, la chasse et le tir sportif.

Le gouvernement a dit qu’il s’engageait à examiner chaque dossier dans une optique d’équilibre entre les sexes. Ce rapport est un échec pour eux.

Lisez le rapport ici: https://firearmrights.ca/wp-content/uploads/GBAfirearms-reg.pdf 

Displaying Photo note

 

 

Post précédent

UNE SÉNATRICE NOMMÉE PAR TRUDEAU EXIGE QUE L'INTERDICTION DES ARMES DE POING SOIT INCLUSE DANS LE C-71

Prochain post

LA PREUVE EST CLAIRE, DONNÉES LIBÉRALES = PAS D'INTERDICTION DES ARMES DE POING