NouvellesPolitiques

Le député Mark Holland traite les propriétaire d’armes à feu de « Bandit » en plein parlement

La session de la Chambre des communes s’est étirée tard lundi soir dernier, en prévision de l’étude « article par article » du projet de loi C-71 qui a débuté ce mardi 5 juin 2018. En effet, les débats ont duré jusqu’à minuit.

Le débat au sujet de ce projet de loi sur les armes à feu a plongé le pays dans une profonde polarisation à l’aide une propagande vicieuse et des témoignages motivés par les émotions. Tout cela a pris fin hier soir, alors que le député Mark Holland (Ajax), également secrétaire de presse de Goodale, a fait la déclaration la plus bizarre que nous ayons jamais entendue de la part d’un parlementaire.


Déclaration de M. Mark Holland, secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile. (Libéral) :
«En ayant une législation claire sur l’obligation d’avoir une autorisation de transport, cela envoie un message que l’on ne peut pas se promener où l’on veut avec une arme à autorisation restreinte ou prohibée. Je pense que c’est une façon raisonnable de travailler avec des propriétaires d’armes à feu respectueux de la loi pour s’assurer que nous n’avons pas de voyous qui peuvent simplement mettre des armes à l’arrière de leur voiture et se promener un peu partout.
Un membre de la salle : « Que font les voyous? »
M. Mark Holland: «Ce que font les voyous, c’est de s’assurer qu’ils peuvent garder des armes dans leur voiture et de ne pas avoir à répondre à aucune questions. C’est ce qu’ils vont faire. Ils vont mettre leur armes dans leur voiture et conduire partout où bon leur semble. Ils savent que s’ils sont arrêtés par un policier, tout ce qu’ils ont à faire, c’est d’énumérer un million de d’endroits différents pour expliquer leur destination. C’est ce que cette loi veut changer.  »
Voici un lien vers le commentaire de Mark Holland à la Chambre: Holland calls gun owners “thugs”

Le message qu’il lance à la population est que les propriétaires d’armes à feu respectueux de la loi circulent librement avec leurs armes à feu à autorisation restreinte à l’arrière de la voiture. Ce genre de déclaration démontre aux Canadiens qu’il possède une méconnaissance complète, presque dangereuse des règlements et de la loi sur les armes à autorisation restreinte et leur transport. À l’heure actuelle, les propriétaires d’armes à feu sont tenus de transporter leur armes à feu restreintes dans un coffre fermé à clé dans leur véhicule et sont seulement autorisés à les transporter vers 5 types d’endroits différents, à savoir : un armurier, un champ de tir, un service de police pour en faire la destruction, un poste frontalier pour assister à une compétition à l’extérieur du Canada ou un salon d’armes à feu. C’EST TOUT ! Les propriétaires d’armes ne circulent pas dans les écoles ou chez Walmart avec des armes de poing. C’est déjà illégal de par la loi existante et aucun propriétaire ne se risquerait à perdre son permis et ses armes à feu à agir de cette façon irresponsable. Donc, FAUX : Il n’y a pas «un million d’endroits» où nous pouvons transporter nos armes à feu et nous, les premiers, devrons très certainement répondre de nos actes si nous nous faisons arrêter.

Les preuves ici : http://www.rcmp-grc.gc.ca/cfp-pcaf/fs-fd/storage-entreposage-fra.htm

À ce stade, je pense que le mépris total de M. Holland affiché à l’égard des propriétaires d’armes à feu est manifeste. Soit il n’a pas les connaissances requises pour travailler sur ce dossier, soit il méprise tellement les citoyens les plus influents du Canada qu’il réduit les millions de propriétaires d’armes à feu à des «voyous», en nous associant ainsi aux criminels.
Nous proposons à tous les membres de Coalition et les propriétaires d’armes à feu à travers le pays de contacter le bureau de M. Holland et exprimer votre mécontentement. Quelle insulte minable et quel comportement anti-parlementaire que d’utiliser un tel langage pour dénigrer les propriétaires d’armes à feu.
On pourrait penser que M. Holland se souviendrait de la façon dont les propriétaires d’armes à feu en colère se sentait la dernière fois qu’il nous a traités de cette façon

Bureau de la colline

Téléphone : 613-995-8042
Chambre des communes Télécopieur : 613-996-1289
Ottawa (Ontario) Canada K1A 0A6

On peut écrire aux députés sans frais de poste.
Bureau(x) de circonscription
100, route Old Kingston (bureau principal) bureau 1
Ajax (Ontario) L1T 2Z9
Téléphone : 905-426-6808

Télécopieur : 905-426-9564

Post précédent

on a eu la loi anastasia (loi 9) on va avoir la loi nathalie (c-71)

Prochain post

Goodale et son équipe: inefficace en matière de sécurité publique