Autres

LES MAIRES DU GRAND TORONTO ET LES FORCES DE L’ORDRE S’ENTENDENT POUR S’ATTAQUER AUX VRAIS CAUSES DE LA CRIMINALITÉ

 

28 JAN 2020 TRACEY WILSON 

 

 

TORONTO – Une rencontre entre les maires de la région du Grand Toronto et plusieurs chefs de service  de police a résulté en un énoncé de politiques contenant une liste de mesures qu’ils soutiennent pour lutter contre la violence des gangs qui sévit dans leurs villes.

Le Maire de Toronto a publié cet énoncé sur les réseaux sociaux :

 

 

S’adressant aux médias après la réunion et interrogé sur l’interdiction des armes de poing, (s’étant questionné lui-même par le passé à savoir s’il était favorable ou non à cette mesure) le Maire Tory a répondu aux journalistes : « je dirai simplement que la question a été abordée très brièvement, parce qu’elle a commencé à impliquer ceux qui parlaient des lois existantes et de l’efficacité des différents types de choses que l’on peut faire ». Et donc, nous n’en n’avons pas discuté ».

L’Association canadienne des chefs de police a fait savoir très clairement qu’elle n’était pas favorable à l’interdiction des armes à feu pour les propriétaires respectueux des lois afin de lutter contre la violence qu’ils constatent dans les rues. En fait, tous les experts crédibles sont d’accord pour dire que nous devons nous concentrer sur les varis causes et investir dans nos communautés.

Le maire et ses collègues se sont engagés à le faire aujourd’hui.

Nous avons l’intention de leur demander des comptes et les suivre de près pour qu’ils tiennnt leurs promesses.

 

 

Post précédent

LA SASKATCHEWAN SE JOINT À L’ALBERTA ET L’ONTARIO POUR S’OPPOSER À UNE INTERDICTION DES ARMES

Prochain post

E- 2341 EST MAINTENANT LA PÉTITION LA PLUS SIGNÉE DE L'HISTOIRE