news

PROGRAMME DE MARQUAGE DES ARMES DE L’ONU: LA RÉPONSE À UNE DEMANDE D’ACCÈS À L’INFORMATION DE LA COALITION

Dernièrement, la communauté des propriétaires d’armes à feu se réjouissait de la décision du gouvernement de repousser en décembre 2017 l’implantation du programme de marquage des armes de l’ONU. (Une promesse électorale des libéraux) C’était en effet une bonne nouvelle pour les manufacturiers, les importateurs, les détaillants et tous les propriétaires; mais il n’est pas question de s’assoir sur nos lauriers; et à l’instar de plusieurs autres intervenants du domaine, la Coalition continue de travailler d’arrache-pied dans le but de stopper l’implantation de ce programme tout à fait inutile et un gaspillage de fonds public. Les libéraux veulent ajouter le marquage « CA » ou « CA 2017 » (année courante) sur toutes les armes qui pourtant, possèdent déjà un numéro de série unique à chacune.
Suite à de nombreuses demandes d’accès à l’information et à l’étude des correspondances qui s’en est suivi avec le ministère de la Sécurité publique et la GRC, Tracey Wilson, V-P relations publique, a relevé une divergence importante en rapport aux coûts du programme « par armes » entre l’évaluation de l’industrie et celle du gouvernement. La « newsletter » du Gouvernement dans la Gazette officielle, citant leur propre étude, estime les coûts à 20.00$ « par armes » alors les importateurs, les détaillants et autres experts l’évaluent plutôt aux environs de 200.00$ « par armes »
Pour pouvoir consulter l’étude sur laquelle le gouvernement base son évaluation, une première demande d’accès à l’information exigeant une copie de ladite étude a été déposée. La première réponse ayant été « Information non disponible », une deuxième demande a été déposée avec mention de l’étude publiée dans la Gazette officielle ainsi que le lien pour y accéder. Après une deuxième réponse qui demandait un délai supplémentaire au délai habituel, nous avons finalement reçu l’étude en question.
On remarque que cette étude date de 2009 et qu’elle parle de « système de traçage » et de « gravure au laser ».
Pour les personnes intéressées, nous avons incluons l’étude ici :

CCFRATIPUNMarkingStudy

Previous post

LE RÔLE DES FEMMES DANS LES SPORTS DE TIR MODERNES AU CANADA

Next post

ENCORE CETTE ANNÉE, LA COALITION COMMANDITE LE “SUMMER SLAM XI” AU CLUB RESTIGOUCHE, NB.

Tracey Wilson

Tracey Wilson