Memorandum de politique

Question:

Restrictions de la capacité des chargeurs

Memorandum No.:

15-11

Remplace (si applicable):

N/A

A être lu avec (si applicable):

Approuvé par le comité des politiques:

23 September 2015

Approuvé par le conseil:

23 September 2015

Politique:

La CCDAF croit que les restrictions de la capacité des chargeurs doit être éliminé car ils ne servent à rien en matière de sécurité publique.

Justification et Discussion:

Premièrement, si l’un possède une intention criminelle pour utiliser une arme à feu de manière illégale, et qu’il veut utiliser un chargeur de capacité standard, il n’a qu’à utiliser une perceuse électrique pour enlever le rivet qui bloque le chargeur à sa capacité légale. Le rivet prévient donc seulement les utilisateurs légitimes d’armes à feu de se servir de chargeur de capacité normale, et non les criminels. Deuxièmement, un changement de chargeur peut être effectué en tirant en moins de deux secondes par quelqu’un qui est habile. Les limites de capacité des chargeurs ne font donc rien à améliorer la sécurité publique que l’idée d’une « pause » où il est possible d’arrêter un tireur actif lors d’un rechargement est une fiction. Encore une fois, l’interdiction sur les chargeurs de capacité standard n’a aucun effet sur le criminel, uniquement sur les utilisateurs d’armes à feu respectueux de la loi. Troisièmement, il existe des moyens légitimes de parvenir à des capacités de magazines plus élevés. Par exemple, il existe des variantes de l’AR-15 qui tirent des cartouches .50 Beowulf. Les chargeurs pour ces armes à feu conviennent à toutes les variantes AR-15. Ces chargeurs peuvent également détenir 14 cartouches de 5,56 mm de l’OTAN. Ce ne sont pas des dispositifs prohibés, mais permettre aux utilisateurs légitimes de fusils AR-15 de charger plus de cinq cartouches dans leurs chargeurs. Pour le même effet sont les chargeurs LAR-15 qui détiennent 10 cartouches parce qu’ils sont conçus pour une arme de poing. Cependant, ils sont utilisables également dans tous les AR-15. Enfin, il y a un certain nombre de fusils destinés à prendre des chargeurs d’arme de poing. Par exemple, la carabine JR utilise les chargeurs Glock et la carabine Beretta Cx4 Storm utilise les chargeurs de pistolet Beretta. Non seulement que ces restrictions ne servent aucun but de sécurité publique, mais elles constituent aussi un risque grave pour les propriétaires d’armes à feu respectueux de la loi pour la simple raison que le rivet peut tomber du leur chargeur (l’infraction est passible d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 5 ans, même si le propriétaire ne réalise pas que le rivet est tombé).