Les maires de la région du Grand Toronto et LEO sont d'accord pour mettre l'accent sur les causes profondes.

28 janvier 2020

Les maires de la région du Grand Toronto et LEO sont d'accord pour mettre l'accent sur les causes profondes.

TORONTO - Une rencontre entre les maires de la région du Grand Toronto et divers chefs de police a débouché sur un document de politique contenant une liste de mesures qu'ils soutiennent pour lutter contre la violence des gangs qui sévit dans leurs villes.

Le maire de Toronto, John Tory, a publié la liste sur les médias sociaux :

 

S'adressant aux médias à l'extérieur de l'événement, le maire Tory a été interrogé sur l'interdiction des armes de poing, comme il l'a fait par le passé en hésitant à l'appuyer ou non. Il a répondu aux journalistes : " Je dirai simplement qu'on en a discuté très brièvement, parce qu'on a commencé à parler des lois existantes et de l'efficacité des différentes mesures qu'on pourrait prendre. Et donc nous n'avons pas cédé à la discussion".

L'Association canadienne des chefs de police a fait savoir très clairement qu'elle n'était pas favorable à l'interdiction des armes à feu pour les propriétaires légaux afin de lutter contre la violence qu'elle constate dans les rues. En fait, tous les experts crédibles sont d'accord pour dire que nous devons nous concentrer sur les causes profondes et investir dans nos communautés.

Le maire et ses collègues se sont engagés à le faire aujourd'hui.

Nous avons l'intention de leur demander des comptes pour qu'ils tiennent leurs promesses.

Défendez vos droits

Faites la différence en nous soutenant dans notre lutte pour nos droits de propriété.
flèche vers le bas